Le mag éco

 

COSVAPEX. Soit COSmetic VAlley Performance Export. La Cosmetic Valley, pôle de compétitivité de représentant le 1er réseau mondial de la parfumerie - cosmétique a donc décidé de lancer ce projet collaboratif visant à améliorer la chaine logistique export des entreprises de la filière française. Objectif : consolider la filière cosmétique à l’export et assurer la pérennité du « Made in France » face aux concurrents asiatiques, américains ou européens.

 

Labellisé par les pôles de compétitivité Nov@log et Cosmetic Valley, ce projet mobilise un consortium d’entreprises de la parfumerie-cosmétique (Dior, Guerlain, Sephora, Hermès, Lampe Bergé) ainsi que plusieurs grands partenaires notamment havrais : HAROPA Ports de Paris Seine Normandie, l’ISEL (Institut des Sciences et Etudes Logistiques), le CRITT T&L, Logistique Seine-Normandie et l’IDIT (Institut du Droit International des Transports).

 

Leader mondial sur un marché en plein croissance, l’industrie française de la parfumerie cosmétique est en effet le 2e  secteur exportateur de l’économie nationale après l’aéronautique : 80 % des produits cosmétiques produits sur le territoire français sont exportés aux quatre coins du monde entier donc la plupart transitent par la Vallée de la Seine et le port du Havre.

 

« Chaque année, nos exportations sont équivalentes à 150 airbus ou 400 TGV » rappelle Marc Antoine Jamet, Président de la Cosmetic Valley. Une meilleure compétitivité des entreprises passe donc non seulement par la performance et la sécurité des produits mais aussi par l’optimisation de la chaine logistique, la sécurisation des flux exports et une parfaite connaissance des différentes pratiques et réglementations internationales.