Le mag éco

Un point d’étape s’est déroulé fin mai dans nos locaux : Le Havre Seine Développement accompagne la mise en œuvre d’une plateforme normande de drones, projet piloté par l’Université Le Havre Normandie en partenariat avec la filière Normandie AeroEspace.

Intégré au programme Le Havre Smart Port City, lauréat du 3e programme des investissements d’avenir (PIA3) de l’Etat « Territoires d’innovation », ce projet collaboratif associe le monde académique et de la recherche, la filière aéronautique et les  grands donneurs d’ordres pour créer une plateforme destinée à développer et tester des usages nouveaux en matière de drones dans le domaine urbain, portuaire et industriel.

 

Plusieurs pistes sont déjà avancées :

  • Evaluation de la qualité de l’air par drones

Le projet, piloté par les laboratoires GREAH et LITIS de l'Université Le Havre Normandie et réalisé en partenariat avec l’INERIS, a pour objectif d’évaluer la qualité de l’air à partir de mesures obtenues avec des micro-capteurs embarqués sur un drone. Les résultats obtenus permettront d’étudier plus précisément les conditions d'intégration des capteurs/préleveurs d’air sur un drone (étalonnage, gestion, de l’énergie embarquée, transmission des données...) ainsi que l’impact de ces derniers (perturbations, turbulences…) sur la qualité des mesures effectuées.

 

  • Vol en formation de drones 

Le projet, piloté également par les laboratoires GREAH et LITIS de l'Université Le Havre Normandie en partenariat avec Squadrone System, NAE et 7CIS, vise à faire voler une formation de quatre drones. L’expérimentation, qui sera étendue à huit drones ultérieurement, aura pour objectif d’évaluer les performances obtenues et permettra de concevoir des algorithmes décentralisés innovants intégrant des fonctions de reconfiguration, d’anticollisions et d’évitement d’obstacles. Ce vol en formation sera appliqué ensuite à l’évaluation de la qualité d’air et à la détection de pollutions d’origines diverses.

En effet, l’utilisation de moyens robotiques aériens évoluant en formation ou en essaim peut simplifier et rendre plus efficace et plus compétitive les opérations d’inspection, de maintenance ou de surveillance des sites naturels ou industriels car de nombreuses tâches (repérage de pollutions, détection d'intrusions, cartographie…) peuvent être confiées à des systèmes évoluant de manière quasi-autonome et coopérative.

 

  • Drivelog, inventaire en entrepôt logistique

Ce projet, en partenariat avec l'Université Le Havre Normandie, la Région Normandie, Circoé, les entreprises Bolloré Logistics et Drone XTR, vise à concevoir un système automatisé associant un robot mobile terrestre et un drone pour réaliser de manière autonome un inventaire en entrepôt logistique. L’opération consiste à faire des prises de vue aérienne de l’état des racks et à y faire correspondre leurs étiquettes de type code barre.

 

  • Désinfection 

Un premier projet initié par Le Havre Seine Développement et porté par la Plateforme normande de drone doit permettre à Azur, société de nettoyage technologique installée au Havre, de développer des drones pour nettoyer les vitres et les façades pour les grands immeubles.  Cette filiale de Facilibot met en place un partenariat avec l’Université Le Havre Normandie, qui initiera l’ingénierie, ainsi que 7CIS, école de pilotage et pilote des drones.

 

 

L’Université Le Havre Normandie est déjà à l’origine d’une innovation brevetée pour détecter l’intrusion illégale et malveillante d’un drone sur un site industriel, en partenariat avec l’entreprise havraise Drone XTR. Cette coopération fructueuse évolue en phase de production.

 

De nouvelles activités pour l’aéroport Le Havre – Octeville ?

La prochaine étape du projet vise à cadrer une structure entre l’Université Le Havre Normandie, Normandie AeroEspace, et les acteurs du privé, afin d’organiser, de piloter et de créer du business autour de cette plateforme. La suite devra se concrétiser par une implantation physique.

Le Havre Seine Développement a proposé l’aéroport du Havre afin de regrouper l’ensemble des acteurs et pour mutualiser les compétences, partager les drones, et le matériel. L’intérêt de ce lieu serait de créer une synergie globale autour du drone, qui pourrait être complétée par des opérations de maintenances et révisions aéronautiques pour la petite aviation (MRO).

 

 

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter Hélène Miquet, Business Developer Industrie, au 02 76 40 23 20 et par email : h.miquet@lehavreseinedev.com