Le mag éco

Leur permettre de sortir de la zone rouge : un comité technique, animé par la sous-préfecture et comprenant l’association Synerzip, le Grand Port Maritime du Havre, les Ville du Havre et de Gonfreville l’Orcher et la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole, s’emploie à faciliter le déménagement des activités situées dans les zones à risques – classées zones rouges, dans le cadre de la mise en œuvre du PPRT de la Zone Industrielle Portuaire du Havre.

 

Le Havre Seine Développement accompagne cette démarche par la recherche de nouvelles solutions d’implantation pour les entreprises concernées, grâce à sa bourse aux locaux Implanteo et un chargé de mission dédié à l’immobilier et au foncier.

 

Approuvé en octobre 2016, le plan de prévention des risques technologiques définit deux mesures foncières, selon le niveau de risque : soit l’expropriation, soit un délaissement à l’initiative du propriétaire. Ces opérations sont dotés d’un budget de près de 9,5 millions pour le rachat des terrains et/ou bâtiments, avec l’appui financier des acteurs publiques et des industriels générant le risque.

 

Ce sont ainsi 33 entreprises qui sont concernées par les mesures foncières, sur les communes du Havre et de Gonfreville l’Orcher. Parmi les entreprises accompagnées par Le Havre Seine Développement, on peut citer S2M, qui s’est implanté sur le parc d’activités Le Mesnil, ACFT, installé désormais à Gonfreville l’Orcher, ou encore la CMEG qui a opté pour des bureaux dans le bâtiment Quai Marceau, livré prochainement.

 

 

Photo : Zone Industrielle Portuaire du Havre © Vincent Rustuel

 

La zone industrielle portuaire du Havre, une plateforme de haut niveau pour les entreprises

En savoir plus

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.