Le mag éco

Une filière identifiée comme prometteuse pour le développement de nouvelles activités… et des offres immobilières adaptées à ses exigences : les ingrédients sont réunis pour que Le Havre Développement lance des actions de prospection spécifique au secteur agroalimentaire.

 

Le facteur déclenchant  a été le transfert de l’activité de l’entreprise Praninter dans l’un des bâtiments du groupe Delpierre, situé sur le Parc d’activités des Hautes Falaises (Communauté d’Agglomération de Fécamp Caux Littoral). L’entreprise spécialisée dans le reconditionnement de boyaux se développe et libère ainsi son ancien site également situé sur le Parc d’activités des Hautes Falaises. Soit un bâti de 2 000 m² comprenant une unité de production équipée de chambres froides, ainsi qu'un espace de stockage et conditionnement, idéal pour accueillir des activités des transformations de produits alimentaires. Les infrastructures portuaires de Fécamp sont également adaptées et conçues pour accueillir du fret agroalimentaire.

 

Les autres atouts de la région havraise pour attirer des agro-industries : la proximité des ressources – l’ouest de la France est le 1er bassin européen agroalimentaire – et les spécificités du port du Havre - 1er port français pour le commerce extérieur, 1er port reefer* français et 1er port mondial pour le commerce de vins & spiritueux – jouent en faveur du territoire.

De nombreux entrepôts, réalisés ou en projet, disposent des certifications pour accueillir des flux logistique agroalimentaires en vrac sec. En complément, HAROPA – Port du Havre dispose de plus de 20 ha disponibles au sein du Parc Frigo pour développer de nouveaux entrepôts sous températures dirigées. De quoi gérer des progressions de trafic agroalimentaire sans indigestion.

 

Quelques sites d’implantation pour des agro-industries

Parmi les entrepôts pouvant accueillir du stockage de vrac sec alimentaire

Terrains pour construire des entrepôts à température dirigée

 

 * Reefer : trafic frigorifique

 

Photo : Bâtiment Praninter sur le Parc des Hautes Falaises, près de Fécamp © Vincent Rustuel