Le mag éco

Le parachèvement d’un investissement public – privé de plus d’un milliard d’euros : la Générale de Manutention Portuaire (GMP) a obtenu la concession des postes 11 et 12 à l’extrémité ouest de Port 2000. Il s’agit du dernier chantier d’aménagement de ce terminal inauguré en 2006, spécialisé dans les trafics de conteneurs.

La GMP opère aujourd’hui près de 3 000 m de quais au Havre, entre les Terminaux Nord (quai de l’Europe et quai des Amériques) et le Terminal de France, sur Port 2000. Le futur terminal, d'une superficie de 42 hectares, s’appuiera sur un quai maritime d'une longueur de 700 mètres.

Le Conseil de Surveillance du Grand Port Maritime du Havre a concédé la réalisation et l’exploitation du terminal à conteneurs pour une durée de 34 ans. Il a également validé l’investissement pour la réalisation du quai et des dragages associés, des travaux de terrassement préalables à l’aménagement des terre-pleins, ainsi que les dessertes terrestres et routières et ferroviaires. Soit un total de 154,5 millions €, dont 41,42 millions € au titre du Contrat de Plan Interrégional Etat –Région de l’axe Seine.
Les travaux démarreront début 2020, pour une prise de relais par la GMP dès 2022.

 

Ce nouveau terminal va permettre de renforcer la position du Havre en tant que 1er port français pour les trafics conteneurs. D’autant plus que Port 2000 est l’un des seuls terminaux européens pouvant accueillir 7j / 7 et 24h / 24 les géants des mers qui peuvent transporter plus de 20 000 conteneurs.

 

 

Photo : Port 2000 © Vincent Rustuel