Le mag éco

Un investissement de près de 4 millions €, pour trier jusqu’à 15 000 tonnes de déchets supplémentaires de 550 000 habitants. Sélectionné par Eco-Emballages comme centre de tri pilote parmi les 28 sites retenus fin 2015, le centre de tri Sein’Estuaire de Veolia au Havre a fait l’objet d’une modernisation radicale. Cette modernisation, co-financée par Eco-Emballage et l’ADEME, permet la collecte des nouveaux emballages, pots, barquettes, et autres films souples en plastique.

 

Pour absorber le volume accru d’emballages à trier, extraire les films souples et être capable de séparer les différentes résines plastique, Sein’Estuaire s’est doté de nouveaux équipements et a doublé le nombre de séparateurs optiques, de convoyeurs et de cabines de tri. L’automatisation des processus de tri réalisée grâce à ces nouveaux équipements s’est effectuée au bénéfice des opérateurs de tri en permettant de valoriser leur rôle. Concrètement, l’automatisation en amont s’accompagne d’une économie de gestes pour les opérateurs, leur mission tendant vers le contrôle qualité des flux triés par les machines, ce qui génère un plus grand niveau de satisfaction face à la qualité du travail accompli.

 

« Fort du soutien de la CODAH et de l'ensemble des collectivités clientes, Veolia a élaboré un projet technique ambitieux pour la modernisation du centre de tri Sein'Estuaire du Havre, assorti d'engagements fermes de taux de recyclage. Aujourd’hui opérationnel, le centre de tri concrétise à l'échelle locale l'ambition de Veolia de développer la production de matières recyclées et de stimuler l'économie du recyclage sur le territoire normand. Au-delà du challenge technologique, cette mise à niveau nous permet de valoriser le travail des opérateurs de tri et de pérenniser les emplois des 45 salariés du site » a conclut Stéphane Gorisse, Directeur Régional Nord Normandie de Veolia.

 

www.veolia.com

 

Photo : inauguration du centre le 8 décembre 2016 © Veolia - Christophe Majani d'Inguimbert